Tout l'immobilier en Île-de-France : Neuilly sur Seine, Asnières, Bezons, …. avec les Agents de l'Immobilier
27 Juil

En France peut-on emprunter à taux fixe négatif pour acheter un bien immobilier à Courbevoie ?

Alors que le taux d’emprunt d’État français à 10 ans (OAT 10) est négatif (- 0,07 %) et qu’en Allemagne des crédits à la consommation ont été accordés à taux négatifs, une question se pose : est-il possible d’emprunter à taux fixe négatif en France ? Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Courbevoie ? Profiter des taux bas ? Excellente idée ! Faisons le point ensemble sur cette question !

C’était il y a 3 ans, mais la nouvelle avait marqué les esprits : au Danemark et en Belgique, en 2016, des emprunteurs avaient vu le taux de leur crédit devenir négatif, sous l’effet du passage de l’Euribor sous la barre des 0 % ! C’est d’ailleurs à ce moment-là que la plupart des banques en France avaient suspendu leur offre de prêt à taux révisables afin d’éviter une telle situation. Mais alors que les taux d’emprunt d’État français viennent eux aussi de franchir ce seuil symbolique, serait-il possible d’emprunter à taux fixe négatif en France ?

Juridiquement, il est compliqué d’emprunter à taux négatif : le Code civil ne le prévoit pas !
Depuis le début de l’année 2019, les taux de crédit sont descendus à des niveaux records qu’il était difficile d’imaginer il y a quelques années, voire quelques mois ! Pour les meilleurs profils, Vousfinancer, réseau de 200 agences de courtage en crédit, a réussi à obtenir des taux à 0,3 % sur 7 ans, 0,6 % sur 15 ans, 0,80 % sur 20 ans ou 0,95 % sur 25 ans.

Mais alors, jusqu’où les taux pourraient-ils descendre ? « Si les taux de crédit ont peut-être encore un potentiel de baisse, bien sûr désormais limité, il n’y a pas de raison ni commerciale ni économique que les banques se mettent à prêter à taux négatifs ! La demande de crédit est fortement repartie depuis la fin du 1er trimestre et on s’achemine vers une année record à tous les niveaux, tant en termes de transactions immobilières que de production de crédits. Alors pourquoi le feraient-elles ? En outre, elles ont des arguments juridiques pour se l’interdire ! », explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée