Tout l'immobilier en Île-de-France : Neuilly sur Seine, Asnières, Bezons, …. avec les Agents de l'Immobilier
25 juin

Comment se porte le marché immobilier à Neuilly-sur-Seine

Crdit immobilier

L’élection d’Emmanuel Macron a-t-elle inversé la tendance ? Des questions qui reviennent souvent… Pour l’instant, aucun changement à l’horizon. Malgré une légère hausse des taux, les ménages solvables bénéficient encore d’excellentes conditions d’achat (même si, en avril, les taux de crédit immobilier sur 20 ans sont passés en moyenne de 1,75% à 1,85% après être restés stables depuis le début de l’année).
Constatant les hausses, mais restant prudents en attendant les résultats des élections législatives, les propriétaires, eux, sont plus attentistes et conservent majoritairement leurs biens. Comme la demande est forte, l’offre commence à faire défaut avec des stocks de plus en plus bas.

Le mécanisme de la hausse des prix se confirme donc mois après mois
L’action conjuguée de l’augmentation de la demande et de la restriction de l’offre crée naturellement une hausse sensible des prix. Certaines zones comme Bordeaux sont en surchauffe avec des hausses supérieures à +11% sur 12 mois. Et selon Meilleursagents.com, les prix grimpent un peu partout : +6,2% à Paris +6,8% à Lyon, +5,7% à Nantes… Mais aussi en banlieue parisienne : + 5,3% dans les Hauts-de-Seine, +3,4% dans le Val de Marne, +3,3% dans les Yvelines …

Baisse du pouvoir d’achat immobilier
Meilleurtaux.com observe ce mois-ci de nouvelles baisses du pouvoir d’achat dans près de la moitié des grandes villes de France allant de -1 m² à -4 m² selon les villes. Saint-Étienne perd 4 m² mais domine toujours largement le classement avec 159 m² finançables pour 1 000 € par mois. À titre de comparaison, à Nantes, Strasbourg, Bordeaux et Lyon, vous n’achetez que 67, 65, 54 et 53 m².

Enfin, les orientations qu’imposera le prochain gouvernement pourraient impacter fortement et durablement l’évolution du marché immobilier.

C.V. / Bazikpress © Richard Villalon

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée