L'immobilier à Neuilly sur Seine, Asnières, Bezons, ….
29 mai

Pensez à intégrer de la visite virtuelle dans votre annonce immobilière de Neuilly-sur-Seine !

Femme touchant une icône de maison sur un écran tactile

Il existe plusieurs solutions pour vendre vite et bien votre logement de Neuilly-sur-Seine. Bien sûr, à la base, il ne faut pas se tromper sur le prix de vente. Mais rappelez-vous que la présentation de votre logement compte également. De nos jours, les acheteurs souhaitent avoir de nombreuses informations sur le bien immobilier qui les intéressent avant même de le visiter. C’est pourquoi il est fortement conseillé d’intégrer dans votre annonce immobilière de Neuilly-sur-Seine, la géolocalisation, un plan 3D, des images avant/après rénovation de votre bien à vendre… Mais il est temps d’évoquer ici une autre technologie : la visite virtuelle. Son intérêt ? Et bien selon les statistiques, les annonces qui ont une vidéo obtiennent 4 fois plus de demandes de renseignement que celles qui en sont dépourvues. Intéressant, non ? Surtout quand on sait que 77% des recherches passent par Internet !

Des prix désormais accessibles
Il y a encore quelques années, intégrer de la visite virtuelle coûtait très cher. Cette innovation était donc réservée aux biens d’exception ! Aujourd’hui, la visite virtuelle s’est démocratisée. Cet outil qui permet à un internaute de découvrir le bien sous toutes ses facettes depuis son ordinateur, sa tablette, son smartphone ou un casque de réalité virtuelle, en totale immersion, s’adapte à tous les logements à vendre. La raison tient au fait que les prix que pratiquent les start-ups qui se chargent de la post-production et d’intégrer la visite virtuelle aux annonces immobilières à Neuilly-sur-Seine ou ailleurs ont beaucoup baissé.

La visite virtuelle est désormais une excellente idée pour que votre annonce immobilière à Neuilly-sur-Seine sorte du lot sur Internet. Et c’est votre but lorsqu’on voit le grand nombre d’annonces immobilières qui se côtoient sur le web.

C.V. / Bazikpress © DURIS Guillaume

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée